AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
forth year
hey guyz, i'm
Cassandra S. Uccisi


Féminin messages : 138
date de naissance : 27/09/1993
inscription : 25/01/2011
âge : 24

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: Féminin, 17 ans, Italienne
classe: 4ième C
n° chambre: 2

MessageSujet: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Mer 9 Fév - 20:03

La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♥

Cassandra et Maël ♪




La journée avait bien commencée. Je m'étais réveillée de bonne humeur, un grand sourire sur les lèvres à l'idée de retrouver Renken pour une nouvelle année. Tout avait été à la hauteur de mes espérances et rien ne semblait pouvoir entamé la joie qui m'habitait. J'avais pris connaissance de la chambre qu'on m'avait attribué et je savais que j'allais avoir un colocataire, la question de savoir qui il ou elle était me turlupinait.

Le soir commençait à écarter les lueurs solaires lorsque je rejoignit la chambre qui m'avait été attribuée. J'ouvris la porte avec ma clé et pénétrais dans la petite pièce. La chambre était très jolie, il y avait deux lits postés chacun d'un côté de la pièce et deux fenêtres qui laissaient filtrer les premières lumières lunaires. Je posais mes valises dans un coin, près du lit de gauche et m'assit sur celui-ci en soufflant un coup. J'étais épuisé et je n'avais qu'une envie c'était de dormir. Cependant je devais ranger mes affaires en premier lieu. Je me relevais alors pour désemplir mes valises et répartir mes vêtements dans l'armoire que je m'étais attribuée. J'étais pour l'instant seule et j'attendais de voir mon colocataire passer la porte. J'espérais sincèrement que l'on s'apprécierait et que nous aurions un certain nombre de points communs.

Lorsque je finis enfin de ranger mes affaires, je lançais un nouveau un large regard circulaire sur la pièce, elle était sympathique, certes mais elle manquait de vie, y ajouter quelques décorations pourraient améliorer la chaleur de l'endroit, mais je n'avais rien qui pourrait vraiment convenir. Toujours seule, j'hésitais à me mettre en pyjama pour m'endormir de peur d'être réveillée par la personne qui partagerais ma chambre. Il pourrait se dépêcher tout de même, le sommeil commençait à me un peu trop me guetter.

Finalement je décidai de me poser sur le lit avec un bon livre, lorsque la porte s’entrebâilla.


Dernière édition par Cassandra S. Uccisi le Jeu 10 Fév - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fifth year
hey guyz, i'm
Maël M. Polloni


Féminin messages : 123
date de naissance : 10/01/1995
inscription : 01/01/2011
âge : 23

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: ♂ ; 18 ans ; Français, Italien & Américain
classe: 5èmeC
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Mer 9 Fév - 23:57

Cassandra & Maël


    Une nouvelle année à Renken. J'avais attendu toutes les grandes vacances pour enfin revenir. Je me sentais mieux à l'école qu'à la maison, et pourtant, l'ambiance chez moi était excellente ! Mais à Renken, j'étais dans mon élément. Je pouvais faire de la musique. Je pouvais chanter. J'avais à proximité un piano à queue. Des guitares à profusion. Le Paradis, en quelque sorte.

    Cette cinquième et nouvelle année pour moi allait être géniale. Je le sentais déjà. Je connaissais du monde, tous ceux de mon année, en fin de comptes. Et j'allais avoir un nouveau colocataire. Je ne savais pas à qui j'allais avoir à faire. On ne donnait pas d'indications sur la personne en face. Ça allait être la surprise de début d'année. Je ne m'en faisais pas trop. Je savais que les chambres pouvaient être mixtes, et ce n'était pas un problème. J'espérais simplement que la personne avec qui j'allais être ne soit pas trop ... lourde. Et collante. Et présente. Bref que cette personne allait me laisser tranquille quand j'en aurais besoin !

    Je trouvais rapidement ma chambre, en tirant derrière moi ma lourde valise. J'entrouvris doucement la porte et regardai à l'intérieur. Bon .. j'avais une fille comme colocataire, cette année. J'entrai, silencieusement, la regardai en souriant, posai ma valise sur le lit restant et m'assis sur ce dernier. Je posai alors de nouveau mes yeux sur la jeune femme en face de moi, qui lisait un livre, allongée sur son lit. Pas de bonjour. Un petit regard et encore... Super.. ça commençait bien apparemment !

      - Salut ! Tu es ... ?


    Autant engager la conversation en premier..
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/
avatar
forth year
hey guyz, i'm
Cassandra S. Uccisi


Féminin messages : 138
date de naissance : 27/09/1993
inscription : 25/01/2011
âge : 24

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: Féminin, 17 ans, Italienne
classe: 4ième C
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 10 Fév - 12:53

Cassandra et Maël ♪


Lorsque la porte s'ouvrit sur un jeune garçon plutôt petit et pas très épais. Il traînait derrière lui une grosse valise qu'il attira jusqu'au lit restant avant de s'asseoir sur celui_ci. Lorsqu'il était entré dans la pièce il m'avait fait un sourire que j'avais royalement ignoré. Je n'étais pas d'humeur à lui faire bon accueil. Je jetais à nouveau un brusque regard sur lui avant de retourner à mon livre, qui, même s'il était loin d'être passionnant avait la qualité de contenir ma curiosité. Je ne lui adressais pas le moindre bonsoir, j'attendais simplement qu'il se dépêche de ranger ses affaires afin que je puisse enfin me laisser tomber dans les bras de Morphée. Lorsque j'étais fatiguée, j'étais exécrable et rien ne pouvait me remettre de bonne humeur.

Je baillais largement en espérant lui faire comprendre que j'avais envie de dormir, il pourrait aussi très bien prendre cela comme la signification d'un ennui mortel. Enfin du moment qu'il comprenait le message. Finalement il ouvrit, la bouche, soit il avait envie de discuter peut-être. Il engagea la conversation :


"Salut ! Tu es..."

Voilà maintenant qu'il fallait qu'il se délie la langue, j'allais me montrer désagréable en espérant que cela le ferait taire, l'envoyerait à ses occupations afin qu'on puisse enfin éteindre la lumière.

" Je suis... fatiguée, donc si tu pouvais de manier un peu pour ranger tes affaires afin que je puisse enfin dormir. "

J'avais lancé ça sur un ton brusque, presque violent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fifth year
hey guyz, i'm
Maël M. Polloni


Féminin messages : 123
date de naissance : 10/01/1995
inscription : 01/01/2011
âge : 23

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: ♂ ; 18 ans ; Français, Italien & Américain
classe: 5èmeC
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 10 Fév - 13:29

Cassandra & Maël


    Étrangement... je la sentais pas cette colocation. Quelque chose n'allait déjà pas passer entre nous. Alors que j'essayais de me montrer poli et de faire connaissance, la jeune femme que j'avais en face de moi paraissait totalement s'en ficher. Super ! Neuf mois avec elle, dans la même chambre, le soir.. ça allait être joli. Apparemment, tout ce qu'elle voulait, elle, c'était d'être tranquille. Je n'étais pas de ce genre. Le soir, j'aimais bien parler de ma journée, et de prendre des nouvelles. De parler. Communiquer. Mais visiblement, elle devrait ouvrir un dictionnaire pour comprendre ce que cela voulait signifier. J'avais rencontré des personnes timides, introverties. Mais cette fille là .. non. Sûrement pas. Vu comment elle me parla par la suite.

    " Je suis... fatiguée, donc si tu pouvais de manier un peu pour ranger tes affaires afin que je puisse enfin dormir. "

    Je la regardais, un sourcil relevé, un peu choqué par son comportement. Elle ne me connaissait pas et me parlait comme si nous avions gardé les vaches ensemble ! Je venais d'arriver, elle pouvait au moins me laisser le temps de m'installer et de faire connaissance. Si elle n'était pas contente, elle n'avait qu'à arriver plus tard que moi ! Non mais vraiment ! J'étais de nature gentil, mais je n'hésiterais pas à me rebeller si jamais il le fallait. Si cette colocation devenait trop insupportable, elle entendrait parler du pays.

    Je me relevais, ouvrais ma valise et tout en sortant mes affaires pour les ranger dans l'armoire, je réfléchissais à un moyen pour engager la conversation, sans vraiment déranger madame. Je ne savais pas quelle posture et quelle attitude adopter. Si je devais prendre ça avec humour ou plutôt me renfrogner. Je n'avais pas envie de mal commencer l'année. Simplement... ce serait sûrement elle qui la commencerait mal !

      - Alors, "mademoiselle fatiguée", je peux au moins savoir ton prénom, non ? J'aimerais bien pouvoir me rappeler de l'identité de la personne avec qui je partage cette chambre !


    J'évitais de la regarder en parlant. Elle voulait dormir, alors elle dormirait... mais si je m'occupais de ranger tout mon barda dans l'armoire en discutant, j'allais bien prendre mon temps. J'étais sadique. Oui. Et rancunier aussi !


Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/
avatar
forth year
hey guyz, i'm
Cassandra S. Uccisi


Féminin messages : 138
date de naissance : 27/09/1993
inscription : 25/01/2011
âge : 24

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: Féminin, 17 ans, Italienne
classe: 4ième C
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 10 Fév - 13:53

Cassandra et Maël ♪


Il me regarda, un sourcil levé, apparemment je l'avais quelques peu décontenancé. Il ne me répondit pas, ouvrit sa valise et commença à ranger ses affaires dans l'armoire. Ma répartie avait semble-t-il eu l’effet escompté puisqu'il ne parlait plus. Je remis mon nez dans mon livre. j'en avais vaguement marre de relire sans arrêt la même phrase, je posais donc l'ouvrage sur la table de nuit et me levait. Je rejoignit la fenêtre en quelque pas et jetais un regard à l'extérieur. La nuit était totalement entamé et la petite soeur du soleil éclairait faiblement la cour de Renken. Rien de bien intéressant. Je voulais dormir et j'étais condamnée à l'ennuie et attendre à cause de ce garçon qui arrivait en retard. l'année de colocation avec lui s'annonçait mouvementée et pigmentée de dispute. Je retournais finalement à mon lit où je m'assis pour attendre. Il continuait à ranger ses affaires lorsqu'il tenta à nouveau de relancer la conversation.

" Alors, "mademoiselle fatiguée", je peux au moins savoir ton prénom, non ? J'aimerais bien pouvoir me rappeler de l'identité de la personne avec qui je partage cette chambre !

Il était vraiment têtu comme une mule ou complètement idiot pour ne pas avoir remarquer les signes que je lui envoyais. Ben voyons, répondre ne me coûterait pas grand chose et une réponse le ferait peut-être taire. Je n'étais pas disposé à être sympathique et j'allais lui faire comprendre.

" Cassandra, ça te va ! Bon et bien maintenant tu peux finir tes affaires et te taire ! "

Voilà, il avait eu la réponse qu'il souhaitait. Certe elle avait été prononcée sur un ton odieux, accompagné d'un regard dédaigneux. Je posais alors ma tête sur l'oreiller, fouillait dans ma table de nuit et sortit mon MP3.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
fifth year
hey guyz, i'm
Maël M. Polloni


Féminin messages : 123
date de naissance : 10/01/1995
inscription : 01/01/2011
âge : 23

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: ♂ ; 18 ans ; Français, Italien & Américain
classe: 5èmeC
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 10 Fév - 14:56

    J'en étais à la moitié de ma valise quand elle me répondit enfin. Son ton ne me disait rien qui vaille. La soirée, et même l'année, allait être tendue ! J'espérais que c'était simplement parce qu'elle était fatiguée, que c'était la rentrée ou parce que j'étais arrivé, tard, à cause de ce foutu train. Parce que si elle était comme ça tous les jours, je pouvais dire adieu à une amitié entre colocataires.

    " Cassandra, ça te va ! Bon et bien maintenant tu peux finir tes affaires et te taire ! "

    Cassandra. Il fallait que je m'en souvienne, maintenant. Ça devrait se retenir vite. Un nom à assonance italienne. Comme celui de l'une de mes soeurs. Il fallait que je pense italien et je m'en souviendrais. Ce pouvait-il que l'on ait les mêmes origines elle et moi ? Terrible. Deux personnes d'origines italiennes, dans la même pièce... Ha ! La bonne blague ! Et surtout la grosse coïncidence. Mais rien n'était sûr, elle pouvait être de n'importe quelle origine. Cassandra ne devait pas être donné qu'en Italie. En France, aussi. Du peu que je me souvienne de ma vie en France, certains prénoms étaient les mêmes.

    Je tournai furtivement la tête vers elle. Cassandra s'était couchée sur son lit et elle sortait de sa table de nuit son lecteur MP3. Je soupirai intérieurement, ne souhaitant pas m'attirer de nouveau les foudres de ma chèèèère colocataire. Visiblement, tout ce qu'elle voulait, c'était être tranquille. Je décidai alors de me mettre à ranger le reste de mes affaires, le plus vite possible. Autant lui donner ce qu'elle souhaitait ! On verrait bien demain comment elle se comportait. J'aurais plusieurs réponses, le lendemain, d'ailleurs. Si elle était toujours comme ça. Si elle pouvait être gentille. Ce qu'elle faisait ici.

    Je déposai ma valise sous mon lit et me couchai en travers de celui-ci, exténué de ma journée. Sans m'en rendre compte, j'avais passé deux-trois heures dans le train. Et c'était crevant, quand on ne dormait pas. Je n'avais même pas pu jouer de la guitare dans le compartiment, puisque je n'étais pas seul. Maudite journée. Non-productive, en plus ! Je me surpris à bailler et lançai alors, assez fort pour que Cassandra m'entende par dessus sa musique - que j'entendais de mon lit tellement elle était forte - :

      - C'est bon, tu vas pouvoir dormir puisqu'apparemment, tu n'attends que ça ! Moi c'est Maël, au fait !
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/
avatar
forth year
hey guyz, i'm
Cassandra S. Uccisi


Féminin messages : 138
date de naissance : 27/09/1993
inscription : 25/01/2011
âge : 24

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: Féminin, 17 ans, Italienne
classe: 4ième C
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 10 Fév - 16:46

Cassandra et Maël ♪


Cela faisait un bon moment que la musique résonnait dans mes oreilles, j'avais passé des morceau de Nirvana, de Green Day et des Rolling Stones avant d'arriver aux résonances plus psychédéliques de Massive Attaque. Le plafonnier était toujours allumé et je jugeait donc que mon nouveau colocataire n'avait pas terminée de déballer ses affaires. Alors que je me faisais cette réflexion, j'entendis vaguement derrière le voile de musique un peu plus calme le garçon me lancer quelque chose.

" C'est bon, tu vas pouvoir dormir puisqu'apparemment, tu n'attends que ça ! Moi c'est Maël, au fait ! "

Enfin, j'allais pouvoir dormir, mais il était un peu tard et je n'avais plus sommeil. Les notes entendues m'avaient requinqués et par conséquent je n'avais plus qu'une envie dérouiller ma voix. Je m'assis alors sur mon lit, retirait les écouteurs de mes oreilles et affichaient un sourire, qui vu de l'extérieur, devait paraître légèrement sadique. Ils n'avaient pas laisser dormir alors que j'en avait envie, à mon tour de l'empêcher de sombrer dans le sommeil. Dans un coin de la pièce j'avais déposer mes affaires de chant, un micro et une boite de Cds contenant toutes les mélodies sur lesquelles j'avaient chanté avec mon groupe. Les musiques se trouvaient également dans mon MP3, mais j'avais envie de faire du bruit. Maël allait être confronté à la garce qui était en moi, pas de chance pour lui. l'année de colocation s'annonçait explosive mais plutôt drôle. J

Je pris un des Cds et le glissait dans la petit chaîne située dans un coin de la chambre. Les premières notes résonnèrent et avant de commencer à chanter je lançais à mon nouveau colocataire.


" Désolé Maël, mais je n'ai plus envie de dormir. "

Je commençais alors à entamer une chanson en italien, une chanson que j'avais écrite qui parlait de drogue et de la fin de l'enfance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fifth year
hey guyz, i'm
Maël M. Polloni


Féminin messages : 123
date de naissance : 10/01/1995
inscription : 01/01/2011
âge : 23

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: ♂ ; 18 ans ; Français, Italien & Américain
classe: 5èmeC
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 10 Fév - 20:16

    Contre toute attente, Cassandra se releva de son lit, en enlevant ses écouteurs de ses oreilles. Je regardais son visage : elle souriait. Je sentis alors qu'il se passait quelque chose d'étrange. Je ne la connaissais pas, mais je savais que ce n'était pas "normal" ce sourire. Je reportais mon attention sur le plafond, que je détaillai depuis quelques secondes déjà. J'entendais du bruit autour de moi. Ma colocataire farfouillait dans ses affaires. Alors que je sentais le sommeil m'envahir, j'entendis de la musique se mettre en route et Cassandra me parler avant de commencer à chanter.

    " Désolé Maël, mais je n'ai plus envie de dormir. "

    Je n'eus pas le temps de répliquer que Cassandra commença donc à chanter. Je reconnus de l'italien. Mais je ne connaissais pas la chanson. Je ne comprenais pas l'italien, ou du moins seulement quelques rudiments. En réalité, je comprenais mieux le français, parce que j'avais eu quelques cours dans une école française, quand j'étais petit. Mais l'italien, malgré mes origines.. je n'y connaissais presque rien. Je me relevai doucement et m'adossai au mur, sur le lit, en la regardant faire son cirque. Elle chantait très bien, c'était déjà ça de gagné. J'aurais aimé dormir, et je savais qu'elle le faisait exprès de chanter avec la musique forte maintenant. Mais ce n'était pas cela, pour une fois, qui allait me mettre hors de moi. Je n'aurais qu'à lui rendre la pareille en jouant de la guitare en pleine nuit. J'aurais préféré faire du piano, mais la chambre était trop petite pour ça. Même pour un bon synthétiseur, il n'y aurait pas assez de place. Et souvent, le soir, je préférais jouer de la guitare sèche. Pour changer !

    J'essayais de comprendre quelques mots dans la chanson. Ce n'était pas une mince affaire : elle chantait vite et en plus, c'était difficile pour moi de me souvenir de tout ce que je connaissais en italien. La chanson aurait été française, ça aurait été beaucoup plus simple. J'étais presque bilingue, j'avais un très bon niveau ! Néanmoins, je me concentrais et l'écoutais jusqu'à la fin de sa chanson. Quand elle eut finalement terminé, je la regardai en souriant et pris alors la parole.

      - Waw ! J'ai une super chanteuse pour coloc'. Quelle chance !


    J'étais sincère avec elle et j'espérais qu'elle le comprenne seule. Avec un nouveau sourire, je basculai sur le flanc droit et ajoutai :

      - Mais... je croyais que tu voulais dormir ? Non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/
avatar
forth year
hey guyz, i'm
Cassandra S. Uccisi


Féminin messages : 138
date de naissance : 27/09/1993
inscription : 25/01/2011
âge : 24

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: Féminin, 17 ans, Italienne
classe: 4ième C
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Lun 14 Fév - 18:20

Je chantais avec toute mon âme, je mettais jusque mon coeur dans cette chanson qui me rappelait tellement celle que j'avais été. j'en oubliais tout ce qui m'entourais, Renken, Maël, j'étais retourné en Italie devant cette salle qui m'applaudissait. Tout cela me manquait terriblement au fond, même si j'adorais cette école. Lorsque les dernières notes du morceau retentirent et que ma voix s'éteignit je revins à la réalité. Maël m'observait depuis son lit avec un léger sourire, sourire sincère ou cachant un mauvais coup, je n'en avais pas la moindre idée.

" Waw ! J'ai une super chanteuse pour coloc'. Quelle chance ! "

Je ne savais pas si ces mots étaient teintés d'ironie, mais j'espérais sincèrement que ce n'était le cas, j'étais sensible quand aux critiques, des vieux restent de mon enfance en Italie. Alors qu'il se mettait sur le flanc, je pris soin de ranger mes affaires. Je sortis le Cd du lecteur et rangeait le micro dans mon sac. Je n'avais pas pris la peine de répondre à son compliment, J'avais peur de me ridiculiser avec un merci, et l'agresser si c'était sincère serait vraiment odieux. Même s'il me tapait sur les nerfs, il ne méritait pareil traitement. Je ne savais que penser, je n'étais plus fatiguée et je ne voyais rien que je ne puisse faire de plus pour l'empêcher de dormir. Peut-être recommencer à lire ce livre ridicule, il serait forcé de laisser la lumière allumée. Alors que je réfléchissais j'entendit derrière moi :

" Mais... je croyais que tu voulais dormir ? Non ? "

Il souriait toujours et je sentais au fond de moi que ce n'était pas bon signe, allez savoir pourquoi.

" Oui, avant, maintenant, je n'ai plus envie. C'est de ta faute si j'avais pu m'endormir alors que j'étais fatiguée. Je te préviens de toute façon je suis insomniaque et quand je ne dors pas ou j'écris des chansons ou je chante. Alors t'es pas près de dormir. "

J'étais agressive mais j'étais à bout de nerf, cette chanson avait ressassé mes vieux souvenirs. Maël allait passer une nuit affreuse, ça je le promettais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fifth year
hey guyz, i'm
Maël M. Polloni


Féminin messages : 123
date de naissance : 10/01/1995
inscription : 01/01/2011
âge : 23

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: ♂ ; 18 ans ; Français, Italien & Américain
classe: 5èmeC
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Mer 16 Fév - 21:28

    A vrai dire, je me fichais du fait qu'elle veuille dormir ou non. Moi, je n'avais sommeil au moins de crier sur elle pour dormir. J'étais très souvent debout en pleine nuit pour composer. Je ne le ferais pas ici, mais quand j'étais chez mes parents, il m'arrivait de jouer de la guitare à trois heures du matin, alors que je venais de me réveiller, par exemple. C'était étrange... mais j'étais ainsi ! Le sommeil était quelque chose de moins important que le reste, selon moi.

    " Oui, avant, maintenant, je n'ai plus envie. C'est de ta faute si j'avais pu m'endormir alors que j'étais fatiguée. Je te préviens de toute façon je suis insomniaque et quand je ne dors pas ou j'écris des chansons ou je chante. Alors t'es pas près de dormir. "

    Je perdis un peu de mon sourire en l'entendant m'agresser à demi. Je ne voyais pas vraiment pourquoi elle me parlait sur ce ton. J'étais ... gentil avec elle. Enfin... j'avais l'impression de l'être. Peut-être que finalement je ne me rendais pas compte de ce que je disais et de comment je le disais, aussi... Enfin, selon moi, je n'étais pas fou à ce point, je savais encore ce que je faisais ! Je me redressai sur mon lit et la fixai en fronçant un peu les sourcils. Je me demandais si elle allait continuer à chanter ou pas. En tout cas, j'espérais qu'elle renouvellerait l'expérience. Elle chantait très bien, je pesais mes mots. Et puis... entendre de l'italien me rappelait mes origines, ce qui me faisait beaucoup de bien, de temps en temps. Avec ma famille, j'avais l'impression que l'on oubliait un peu tout cela. Nous cultivions plus la culture française de nos origines plutôt que la culture italienne. Ce qui n'était pas forcément la meilleure des choses à faire. Nous avions simplement vécu en France. Nous n'étions pas italiens. En fait... nous étions américains !

      - Depuis combien de temps tu chantes ?


    Je décidai d'en apprendre un peu plus sur elle. Ma voix avait brisé le silence un peu gênant qui avait suivi la réplique de Cassandra. D'une, cela changeait un petit peu le sujet de la conversation. Et de deux, il n'y aurait plus ce foutu silence. Et ce serait bien mieux !



[Pardon, je sais que ma réponse est un peu .. courte. Je me rattraperai Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/
avatar
forth year
hey guyz, i'm
Cassandra S. Uccisi


Féminin messages : 138
date de naissance : 27/09/1993
inscription : 25/01/2011
âge : 24

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: Féminin, 17 ans, Italienne
classe: 4ième C
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 17 Fév - 11:08

Un lourd et pesant avait suivi ma réplique. C'est vrai que je m'étais montré très désagréable, mais cette chanson avait relever tellement de mauvais souvenirs. Maintenant, au fond, je m'en voulais un peu, ce garçon n'était pas méchant et il supportait de manière incroyable mes agressions. Peut-être que je pourrais lui laisser le bénéfice du doute. S'il relançait gentillement la conversation, je me promettais de me montrer poli et agréable, enfin au maximum que je puisse le faire. Le silence resta suspendu un moment dans les airs, comme une plume qui ne veut pas retomber sur le sol et puis, finalement, Maël ouvrit la bouche pour parler à nouveau. Au fond j'étais soulagée, allez savoir pourquoi, mais si nous en étions restés là, je me serais sentit terriblement coupable.

" Depuis combien de temps tu chantes ? "

Une question simple, qui se révélait pourtant avoir une réponse bien complexe. Je ne savais plus si je devais lui dire que je chantais depuis toute petite, mais qu'on m'avais refusé dans un concours de chant et que finalement lorsque enfin on m'avait reconnu dans mon pays comme une bonne chanteuse j'avais tout fichue en l'air en me laissant influencer. C'était vraiment très personnelle et je n'étais pas sûre de vouloir autant me confier, après tout je ne le connaissait quasiment pas ce garçon et je n'avais pas fait le moindre effort pour essayer. Je réfléchissais et le silence avait repris sa place, cet étrange silence dans lequel résonnait toute ma mélancolie. Il dura quelques minutes et j'espérais vraiment que Maël ne le prendrait comme le fait que je n'avais pas envie de lui répondre. Les minutes s'égrenaient et ma réponse semblait enfin se construire, lui donner simplement un nombre d'années et renchérir avec une question sur lui. Mais combien d'années ? Neuf ans ou cinq ans, le jeu était ici. J’optais finalement pour la deuxième par peur que la première entraîne des interrogations :

" Cinq ans, cela fait cinq ans que je chante. Et toi pourquoi tu es ici à Renken ? "

Ma voix avait laissé transpercer des trémolos, la tristesse y était aussi perceptible que si un torrent de larmes s'étaient soudain déversé sur mon visage. Courage Cassandra tu ne pleureras. Une larme fugace vint quand même s'étaler sur ma joue, je l'essuyais d'un revers de main, en espérant que mon colocataire n'avait rien remarqué. j'attendis alors sa réponse, j'avais été gentille, espérons qu'il le remarquera.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fifth year
hey guyz, i'm
Maël M. Polloni


Féminin messages : 123
date de naissance : 10/01/1995
inscription : 01/01/2011
âge : 23

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: ♂ ; 18 ans ; Français, Italien & Américain
classe: 5èmeC
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 17 Fév - 21:37

Malgré ma question, le silence dura, sans que je comprenne vraiment pourquoi. On aurait dit que ma demande était ... trop personnelle et que je n'aurais pas dû la poser. Je me mordis la joue, inquiet de ce silence. Pourtant, c'était simplement une question comme ça, pour relancer la conversation. Et puis, je voulais connaître un peu mieux ma partenaire de chambre. Nous allions vivre ensemble pendant neuf mois, il faudrait bien qu'au bout d'un moment on sache beaucoup de choses l'un de l'autre. Cela me paraissait normal. Et je pensais que commencer dès ce soir serait peut-être plus intelligent. Je laissais toutefois le temps passer jusqu'à ce que j'obtienne une réponse, quelle qu'elle soit. Je voyais bien que quelque chose n'allait pas chez elle. Son visage paraissait... fermé. Mais d'après ce que j'avais observé auparavant, si elle avait voulu me faire rager et ne pas me répondre juste pour m'embêter, elle aurait répliqué d'un ton sec, en m'agressant encore. Là, cependant, elle ne le faisait pas et même, elle semblait perdue dans ses pensées. C'était tout de même assez dérangeant, du moins, c'est ce que je trouvais.

" Cinq ans, cela fait cinq ans que je chante. Et toi pourquoi tu es ici à Renken ? "

Je la regardais, un sourcil relevé, encore. Elle avait mis tellement de temps à me dire que cela faisait cinq ans qu'elle chantait que je ne pouvais pas croire qu'elle était en train de compter. Cependant, je ne relevais pas. Elle devait avoir ses raisons pour me cacher quelque chose. Et je m'en fichais pas mal pour l'instant. J'aurais sûrement des réponses dans le futur, c'était évident. Je hochai doucement la tête, puis lui répondis, sans prendre la peine de lui poser des questions.

- Je suis ici pour me perfectionner au piano principalement. Et à la guitare également. Je chante un peu, mais c'est minime.

Tout en parlant, je vis qu'elle portait une main à son visage. Et même dans l'obscurité de la nuit simplement éclairée pour la lampe de chevet de Cassandra, je voyais bien qu'il s'agissait d'une larme qu'elle essuyait. Je fis cependant semblant de n'avoir rien vu. Ça m'éviterait sûrement une nouvelle agression verbale. Néanmoins... coûte que coûte, je saurais pourquoi elle avait laissé coulé cette fichue larme !

- On a beaucoup de chance d'être ici, tu ne trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/
avatar
forth year
hey guyz, i'm
Cassandra S. Uccisi


Féminin messages : 138
date de naissance : 27/09/1993
inscription : 25/01/2011
âge : 24

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: Féminin, 17 ans, Italienne
classe: 4ième C
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Jeu 17 Mar - 11:08

Lorsque je lui avais fourni ma réponse, il avait levé un sourcil, sans chercher à approfondir, je dois dire que je lui en était plus que reconnaissante, je n'avais aucune envie de déblatérer sur ma vie, sur tous les problèmes qui l'avait déjà rythmée. A la différence du temps dont j'avais eu besoin pour lui fournir une réponse, il répliqua presque immédiatement, ne me laissant pas le temps de penser.
" Je suis ici pour me perfectionner au piano principalement. Et à la guitare également. Je chante un peu, mais c'est minime. "
J'avais donc la chance de partager ma chambre avec un musicien aux multiples talents, à vrai dire si nous réussissions à nous entendre, nous pourrions partager des moments musicaux fort sympathiques, mais pour cela il faudrait que je réfrène quelques peu mon sale caractère et que je tente de me montrer gentille et conciliante. Finalement il commençait à me plaire, je l'avais peut-être vraiment mal jugé.
" On a beaucoup de chance d'être ici, tu ne trouves pas ? "
Encore une question fort simple qui aurait mérité une réponse longue et compliqué. Je ne voulais vraiment pas déballer toute ma vie ce soir et toutes les questions qu'il posait m'amenait à ressasser toutes les choses négatives. Ce n'était pas de sa faute, il ne savait pas. J'allais lui répondre, normalement, après tout, ma larme n'avait pas été remarqué et j'avais besoin de faire preuve d'un peu d'enthousiasme.
" Si, vraiment beaucoup de chance, cette école est vraiment géniale. Je... sinon, tu viens d'où exactement ? "
Ma question était certes banale, mais nous devions passer par là, je voulais le connaitre, après nous allions vivre ensemble une année complète.

[ désolé pour ce Rp, il n'est pas super et en plus j'ai mis très longtemps à répondre ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
fifth year
hey guyz, i'm
Maël M. Polloni


Féminin messages : 123
date de naissance : 10/01/1995
inscription : 01/01/2011
âge : 23

You & Yourself
sexe, âge & nationalité: ♂ ; 18 ans ; Français, Italien & Américain
classe: 5èmeC
n° chambre: 2

MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   Dim 20 Mar - 22:41

Cette fois encore, Cassandra mit quelques instants avant de me répondre. Je me demandais à quoi elle pouvait bien penser. A vrai dire... je sentais que cette fille avait une nature compliquée. Tout mon contraire. Dommage ! Néanmoins, ce n'était pas pour cette raison que nous n'allions pas être amis. A vrai dire... je n'attendais que cela, être ami avec elle. C'était mieux pour l'entente au sein de notre colocation. Et puis, ainsi nous pourrions avoir une complicité notable et nous faire de petits duos. Elle chanterait, et je jouerais pour elle ! Dans les longues soirées d'hiver, ce ne serait pas plus mal !

" Si, vraiment beaucoup de chance, cette école est vraiment géniale. Je... sinon, tu viens d'où exactement ? "

Je trouvais sa réponse un peu légère. Mais cependant, je ne relevai pas. Elle m'avait répondu, et avait même relancé la conversation. C'était déjà une bonne chose. Néanmoins, elle me semblait ailleurs, même si elle s'intéressait un tant soit peu à ce que nous étions en train de dire. Elle paraissait loin. Très loin. Comme si tout ce que nous venions de dire lui faisait penser à autre chose. Je décidai de lui répondre. J'allais bien voir si ma réponse la ramenait sur terre, avec moi. Sinon ... j'attaquerai le vif du sujet. J'étais de nature curieuse. Alors là, c'était clair... elle allait le subir si elle ne changeait pas !

- Je viens de Chicago. Enfin ... j'ai fait du chemin déjà. Je suis né en France, et je suis venu aux Etats-Unis quand j'étais tout petit !

Je vis qu'elle semblait intéressée par mon parcours. Bon. Je n'aurais pas besoin de lui parler des raisons pour lesquelles elle paraissait lointaine. Effectivement, son regard s'était éclairé au moment où je lui avais dit que j'étais français de naissance. Je souris un peu avant de lui retourner la question.

- Et toi ? D'où viens-tu exactement ? Tu chantais en italien ? Dois-je comprendre que tu es italienne ?

Quelle perspicacité, Maël, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
http://musical-love-harmony.forumactif.com/
hey guyz, i'm
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini   

Revenir en haut Aller en bas
 

♪ La colocation n'est pas toujours une partie de plaisir ♪ PV Maël M. Pollini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♦ RENKEN MUSIC SCHOOL ━ :: • The School. ~ :: Aile Nord. :: 1er étage : dortoir des élèves :: Chambre n°2-